L’EQUATION DU CHEF !

 

Ne confondons pas « chef » et « manager » !

Le manager administre une ressource humaine.

Le chef a une vision pour conduire au succès la richesse humaine dont il est responsable.

Le manager peut être un chef, et le chef un manager !

Toute civilisation a besoin de chefs pour la construire, l’améliorer et l’élever vers la lumière !

 

CHEF = AUTORITE + CHARISME + QUALITES – DEFAUTS

Autorité = Pouvoir ou Droit

L’autorité est le pouvoir ou le droit légitime ou de fait, de commander, de contraindre. C’est aussi la faculté de s’attirer la considération, le respect, l’obéissance d’autrui. Elle implique un crédit moral et intellectuel ; le fait d’être reconnu comme une référence, comme une personne dont la compétence dans un domaine est indiscutée (source : académie française).

  • Le président de la République a un pouvoir légitimé par le droit constitutionnel. Il peut donc décider, commander et imposer sa volonté à son peuple qui l’a élu démocratiquement comme chef de l’Etat.
  • Le roi a un pouvoir légitime de droit divin. Il peut donc décider, commander et imposer sa volonté à ses sujets.
  • Le dictateur a un pouvoir illégitime obtenu par la force et/ou la subversion. Son pouvoir est de fait et ne lui est pas accordé par son peuple. Il ne peut imposer sa volonté que par coercition. 
  • Le chef militaire a un pouvoir délégué par le président de la République. Il peut donc décider, commander et imposer sa volonté à ses hommes. 
  • Le directeur d’école publique n’a plus de pouvoir, mais seulement une responsabilité administrative. Il n’a donc plus d’autorité pour commander et imposer sa volonté autre qu’administrative. 
  • Et le chef d’entreprise a un pouvoir légitime de commander et de contraindre car il est reconnu comme une référence, comme une personne à la compétence indiscutée. Il est « le cheval qui tire le char » comme le disait Winston Churchill.

Charisme = Don du Meneur d’homme.

Le charisme (leadership en anglais) est le rayonnement personnel d’un meneur d’homme (source : académie française). C’est un don, dont la proportion entre l’inné et l’acquis dépend de chaque individu. Certains naissent avec ce don et n’auront qu’à l’entretenir tout au long de leur vie. D’autres naissent sans et pourront à force de travail vertueux, d’expérience et de sagesse, l’acquérir et le développer. D’autres encore naissent sans et n’arriveront jamais à l’obtenir.

Les principales qualités du chef :

L’intelligence, la confiance, le respect, l’honnêteté, l’abnégation, la vision et l’écoute

Les principaux défauts du chef :

L’orgueil, l’égocentrisme, l’égoïsme

Un chef orgueilleux est dangereux surtout lorsque qu’il impose comme unique vérité les seules connaissances qu’il a acquises.

Un chef égocentrique est inefficace, car il inhibe l’intelligence de ses subordonnés.

Un chef égoïste est inutile, car il ne sert que son propre intérêt.

Un chef sans charisme est médiocre

 

Surtout n’oublions jamais qu’en tant qu’hommes, les peuples, sujets, collaborateurs, et autres subordonnés valent tous leurs chefs !

 

L'équation du chef

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.